C'est une nouvelle façon de pratiquer le Yoga, suspendu•e dans un grand tissu coloré et soyeux.

Dans la méthode du Dana ® Aerial Yoga (Yoga en air) nous expérimentons un contact ludique avec la pesanteur.

Le point central de cette approche porte sur la confiance et l'abandon de toute tension,

en permettant le lâcher du poids de nos corps dans le tissu. Cela permet également

le développement musculaire, la souplesse et le renforcement du corps entier.

Dana (mot sanskrit) veut dire 'le cadeau'.

 

Le tissu est notre partenaire. Il se présente sous forme de trapèze, accroché au plafond.

Il nous soutient dans tous nos mouvements et ainsi nous pouvons nous laisser pendre,

suspendre, balancer, tourner dans tous les sens ou simplement nous détendre.

Les postures entraînent et développent toutes les chaînes musculaires en profondeur et en surface.

Elles assouplissent et étirent le corps en entier en douceur et favorisent l’accroissement

d'énergie, d'endurance, de souplesse et de mobilité.

Dans sa forme ludique Dana ® Aerial Yoga ravive la joie et l’émerveillement de notre enfant

intérieur et nous permet de rester centré, attentif en toute conscience.

 

A qui convient-il?

Accessible à toutes et à tous, débutant•e•s et avancé•e•s.

Cette forme d'Aerial Yoga est particulièrement 'yogi'. Sa pratique contient toutes les bases et

constituants du Yoga Classique comme le Pranayama ( techniques de respiration), la méditation et les mantras.

Pour le pratiquer, nous avons besoin d'un zeste de courage, de tonus corporel et d'équilibre.

D'autres formes de Yoga Aerien sont beaucoup plus sportives et acrobatiques.

Dana ® Aerial Yoga a quelques chose de très cosy et de 'cocooning'. Bien réfugié•e•s dans notre tissu,

ce cocon soyeux nous enveloppe et nous soutient, tout en nous offrant un contact intensif et profond avec nous-même.

Il y a quelques contre-indications à respecter:

Pendant la grossesse et 3 mois après l’accouchement, en cas d'hypertension (seulement bien réglée),

d' hypertension oculaire, après des piqûres de Botox, après une crise cardiaque ou un AVC, en cas de prothèse

articulaire de hanche, de tissu conjonctif oculaire affaibli.